Certains naissent avec un corps d'athlète et d'autres avec une mémoire d'éléphant. Le moins qu'on puisse dire, c'est que moi, j'ai franchement pas été gâté. Je suis né inachevé un matin d'été. Je suis bigleux et mes grosses binocles n'arrangent que très vaguement les choses. Mes deux cannes sont bancales et franchement usées. Résultat : je suis nase et je me casse la gueule pour un rien. Dans ma famille, on m'appelle Donald ou Brutus selon l'humeur du jour. Ah, je vous jure !

 

Le pire, c'est les autres. Au collège comme dans la rue, j'ai tout entendu. Je suis l'ovni, le monstre, l'estropié. Je viens d'une autre planète et il faudrait me buter. Les regards en coin, les messes basses, les coups montés, les rires moqueurs.... Tout y passe ! Je suis de trop, je ne suis pas moi et je vis un enfer. Le jour j'encaisse sans broncher et la nuit, je me vide de toutes ces horreurs . J’inonde mes draps de conneries en tous genres. C'est pas très efficace mais c'est mieux que rien et c'est tout ce que j'ai trouvé pour supporter les jeunes d'aujourd'hui...

 

Enfin, faut pas se plaindre non plus. J'ai pas eu de bol mais je suis pas sur roulettes. Je suis ni une chose ni un légume. Je suis ni maudit ni malade. Je suis pas foutu. Je suis juste différent. J'ai la tête sur les épaules et le caractère bien trempé. Je prends mon courage à deux mains et je me bats pour vivre ma vie, une vie bien remplie. Attachez vos ceintures !

 

Je me farcis l'âge bête et je poserai mes fesses sur les bancs de la fac, comme tout le monde. Je vais bosser comme un dingue pour avoir un diplôme et un job, MON job. Eh oui, qu'est ce que vous croyez ? Je suis peut être pas une tête mais la mienne est suffisamment pleine et dure ! Je vais me rendre utile, me faire un nom et une place dans cette société pleine de préjugés !

 

Je peux manger, me laver et m'habiller seul. C'est déjà pas mal mais j'en veux plus. Je vais couper le cordon, trouver mon petit chez moi. Je vais apprendre à cuisiner, faire mon lit, laver, étendre et repasser mon linge.... Non, je suis pas complétement timbrè. Non, je m'appelle pas superman mais oui, j'ai tout mon temps. J'ai deux de tension, je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps. Je m'en contrefous. C'est des choses simples, des choses de tous les jours. J'avancerai à mon rythme mais j'y arriverai. Je vais me défoncer pour gagner mon autonomie et mon indépendance. Quand on veut, on peut !

 

Je suis pas en sucre mais parfois un peu fragile. Mes vieilles cannes sont vite fatiguées. Les pauvres chochottes ont parfois trop froid, trop chaud ou trop peur. Je peux déconner de temps en temps mais pas trop. Si je pousse le bouchon, je le paie cher !

 

Vous l'aurez compris : je me connais comme si je m'étais fait. J'aime trop la vie pour pas la croquer à pleines dents. Je me préserve mais pas question de me priver. Je veux être sûr de pouvoir m'éclater avec mes potes, passer de jolis moments en famille, faire de belles rencontres ou admirer de superbes paysages. Je veux pas me la jouer perso mais vivre mes propres expériences.

 

Pour la bonne cause, il faut savoir faire des sacrifices. Du coup, je passe le contrôle technique toutes les semaines. Les muscles, les tendons, l'équilibre... Je suis manipulé par ds pros de la carcasse. Rien de tel pour repartir du bon pied, le gauche de préférence !

 

Non les cocos, faut pas rêver. Il y a des jours avec et des jours sans. Si mes batteries sont vraiment à plat, il m'arrive de me chouter. J'y vais mollo, rassurez vous ! La cocaïne, très peu pour moi. Je préfère les baignades, les soirées karaoké, les bons bouquins...

 

J'ai mes limites, mes forces et faiblesses, mes qualités et mes défauts, mes goûts et mes passions... Handicapé ou non, je suis et reste un mec comme un autre !

Proposé par Marlène