Ma copine vient de m’appeler. On se rejoint avec les potes samedi soir. Vivement samedi ! Vive les sensations fortes !

21 heures. La nuit tombe. On entend déjà les bruits des manèges. Les lumières viennent de s’allumer. C’est magique comme ambiance. Y en a pour tous les goûts.

Les gamins qui attrapent le pompon sur les manèges ont l'air heureux. D’autres gamins sont émerveillés par la pêche au canard. Ils sont fiers de choisir leur récompense quand ils réussissent : pistolet à eau, peluche, robot, jeux divers. Certains préfèrent le stand de tir où défilent des figurines de Lucky Luke qu’ils doivent faire tomber pour avoir des cadeaux. Un peu plus loin j’aperçois le palais du rire. C’est marrant mais c’est pas mon truc.

A droite, ya plein de stands, ça flash ! Du sucré, du salé. J’hésite entre les crêpes, les gaufres, la barba papa, les pralines. A moins qu’on se prenne des frites ? C’est tentant mais on vient de manger. Ya de la musique partout, c’est sympa. A côté, ya les machines à sous. Moi je déteste ça. Et pis je gagne jamais ! Juste à côté,ya la chenille. J’aurais aimé faire un tour mais j’ai pas assez de tune pour tout faire. Dommage….

Tiens, les auto-tamponneuses, j’adore ça et mes copines aussi. Je résiste pas. En plus la piste est pleine. Entre deux tours, j'me jette sur la voiture jaune fluo, elle est chouette. Le « attennnntion départ » a retenti. J’ai pris le volant mais je contrôle pu rien, je sais même pas où je vais mais c’est marrant. Ahhhh ! Ma copine, un peu tendue au début, se détend et on se pète un fou rire. Au tour prochain c’est elle qui prend le volant. Je rigole au moindre choc. Ben oui je m’éclate. On est porté par les spots multicolores et la musique branchée.

On aperçoit au fond comme un immense bras qui va et qui vient. Hâte de voir ça de plus près. Léo, un pote à moi n’arrête pas de répéter qui veut essayer. Et là qu’est ce que je vois. Le boomerang ! Y paraît qu’il a une vitesse de 4g, c’est trop bien ! J’en peux pu faut qu’je l’fasse ! On voit les gens. Tout en haut, ils crient, se lâchent. Avec les lumières partout on se croit dans la quatrième dimension. Quand ils sortent la plupart rient.

On monte. Les ceintures de sécurité se rabaissent d’un seul coup. Le plancher s’abaisse tout doucement. Le manège se met en route. L’adrénaline monte peu à peu. Hi ! Hi ! Trop bien ! Un petit tour sur nous-même pour commencer. Puis on va de droite à gauche lentement puis on prend de la vitesse jusqu’à voler. La vie défile et le vide est impressionnant mais putain on vole. On est libres ! Je crie de bonheur ! Le temps de quelques minutes j’oublie tout ! Je vole ! La vitesse et les lumières font le reste. C’est magique!

Oups il est déjà 1h du matin. Mes darons vont se demander ce que je fous… J’suis pas déjà endormie, je suis encore à fond dedans ! Mais une chose est sûre : j’me suis bien éclatée!

Proposé par Marina