14 septembre 2016

Robert

25 juin 1970. Ce jour là, ils m'ont remis mon diplôme. Je nageais en plein bonheur. Je pensais avoir réalisé mon rêve le plus fou mais ce n'était pas le cas, pas du tout. Je ne le savais pas encore mais en acceptant d'exercer le métier de traducteur, j'acceptais de vivre l'horreur.   J'espérais faciliter la communication entre les peuples du monde entier, faire tomber bien des barrières pour que nous puissions nous exprimer, nous qui sommes tous des frères. Je pensais pouvoir apprendre des tas de choses pour la bonne cause.... [Lire la suite]